Site d'Hennebont : Le Hennebontais devient Meilleur apprenti de France à 19 ans

 

Article OF : le 09/03/2019

 

2019 03 09 MOF
 

 

Après avoir franchi les étapes départementales et régionales, le Hennebontais Yoann Nicol a remporté, la semaine passée, le titre national, en horticulture. Pour cela, il a réalisé une oeuvre en mur végétal.

Yoann Nicol, 19 ans, élève en terminale Bac production horticole, au CFA (Centre de formation des apprentis) du Talhouët, à Hennebont (Morbihan), avait brillamment franchi les étapes du concours départemental, puis régional, du meilleur apprenti.
Meilleur apprenti de France en horticulture

Le jeune Hennebontais participait, la semaine passée, à l’épreuve nationale, épreuve dont il est sorti vainqueur. À la Sorbonne, à Paris, au cours de la cérémonie de la remise des récompenses aux lauréats, le président des Maf (Meilleurs apprentis de France) lui a remis médaille d’or et diplôme du Meilleur apprenti de France en horticulture

Le lauréat fréquente le CFA d’Hennebont depuis quatre ans. Cette année, il suit une formation en alternance : 20 h de cours dans l’établissement et 27 h en entreprise. « Issu du milieu rural, depuis l’enfance, j’ai toujours éprouvé une passion pour les végétaux. Comme apprenti, je travaille au service production horticole de la ville de Nantes et suis très content de cette expérience. »
Une oeuvre en mur végétal

À l’épreuve nationale, on lui a demandé de recréer une œuvre autonome en eau qui mette en valeur cet élément. « J’ai réalisé une œuvre en mur végétal, à trois niveaux. Le premier comprenait des plantes xérophiles (plante de milieu aride), le deuxième, des plantes en besoins moyens, et, en bas du mur, des plantes hydrophiles. »

Si Jérôme Lothoré, formateur de la filière et responsable pédagogique pour les formations, est fier de son élève, Dominique Pierre, la directrice, ne tarit pas d’éloges : « Cela représente beaucoup de travail. Yoann s’implique beaucoup dans ce qu’il fait et toujours avec passion. » En récompense, le CFA lui a offert un tour en avion, histoire de lui faire découvrir le territoire, vu du ciel.
« Lui dédier mon prix »

Ému, Yoann confie : « J’ai réussi, malgré la période difficile que je viens de traverser. Gwénaël, mon père, vient de décéder. J’ai voulu vraiment gagner pour lui dédier mon prix ! »

L’an prochain, Il ira en BTS production horticole à Angers. Pas d’idée précise sur le futur métier mais, une chose est sûre, ce sera lié aux végétaux.

 

Lire l'article sur : Ouest France Région

  

 

 

Site d'Hennebont : Ils veulent planter le thé de la vallée du Blavet

 

Article OF : le 06/03/2019

 

2019 03 06 OF The
 

 

Lire l'article sur : Ouest France Région

  

 

 

A Kerlois, les apprentis du Talhouët ornent les lieux

Publié le 05 mai 2015 dans Ouest France

 

2015 05 05   Rd Point Kerlois

 

 


 

 

 

Aménagement du rond point de l'hospital

Publié le 02 avril 2015 dans Ouest France

 

2015 04 02   OF   Amenagement Rd Pt

 

 


 

 

Sylvain Hérisson, médaille d'or au concours du meilleur apprenti

Publié le 29 mars 2015 dans Ouest France

 

2015 04 03   concours du meilleur apprenti

 Sylvain Hérisson, élève de terminale bac pro travaux paysagers, au CFA (centre de formation des apprentis) du Talhouët, est un récidiviste. L'an dernier, il avait déjà obtenu la médaille d'or départementale et la médaille d'argent au concours régional. À 18 ans, à nouveau médaillé d'or au concours départemental du meilleur apprenti, il disputera les régionaux en mai.

Voici ce qu'il a dû réaliser pour décrocher le titre : dresser un muret de pierre, avec un dallage de 2 m² en dalles irrégulières, un cercle en pavé, disposer des pas japonais et une plantation de massif et de haie.

« L'épreuve a duré 7 h sans coupure. J'ai fini juste cinq minutes avant la fin, explique-t-il. Je m'étais bien entraîné, la semaine précédente, ici, au Talhouët mais aussi chez le Pendu paysagiste à Belz où je suis en apprentissage. L'entreprise fait beaucoup de maçonnerie et ils m'ont vraiment tout appris ».

Hervé Chauvin, son formateur technique en travaux paysagers, faisait partie du jury et n'a, bien sûr, pas mis de note à son élève mais, déclare-t-il, « J'ai tout de suite eu mon idée sur son travail et je savais qu'il n'allait pas être le dernier et qu'on le trouverait en tête du peloton ! Sylvain a d'autant plus de mérite que les critères sont très stricts. Il y avait quarante points de notation, jusqu'au balayage du sable ».

 

2015 04 03   concours du meilleur apprenti1

 

À la rentrée prochaine, Sylvain Hérisson s'inscrira à une mention complémentaire taille de pierre à Kerplouz, avec, à suivre, peut-être, un BTS travaux paysagers. Et, plus tard, il pourra ainsi monter sa propre entreprise.

Amoureux de la nature et soucieux du travail bien fait, le jeune apprenti trouve tout de même le temps de s'adonner à ses loisirs préférés. Il pratique l'équitation et joue de la bombarde et biniou coz au bagad de Camors.